Revue de presse

Police municipale de Verdun

19/05/2015 à 14:00Vu 2552 fois

SÉCURITÉ VERDUN ARME SA POLICE MUNICIPALE

Après une formation spécifique, elle sera dotée d’armes à feu. Sans doute en septembre prochain.

TAGS :

  • Les policiers de la ville seront dotés d’armes à feu début septembre. Photo Franck LALLEMAND

Les policiers de la ville seront dotés d’armes à feu début septembre. Photo Franck LALLEMAND

Les questions à l’ordre du jour du dernier conseil municipal n’étaient pas follement passionnantes… Jusqu’à la question du conseiller municipal FN Gilbert Prot.

Le point 4.5.3 de l’ordre du jour prévoyait, en effet, l’institution d’un régime d’astreinte du service de la police municipale. Régime qui fut entériné par l’assemblée délibérante. Une astreinte en lieu et place des 80.000 € payés à une société de gardiennage privé pour la surveillance des bâtiments de la collectivité.

Gilbert Prot a alors demandé où en était la question de l’armement individuel des policiers municipaux. Samuel Hazard, le maire de Verdun, a alors pris la parole. Expliquant que la question devait venir sur le tapis vert du conseil ultérieurement, mais que la décision de la dotation en arme à feu était prise.

Cette question a fait l’objet d’un « débat au sein de la collectivité ». L’édile rappelle, en préambule, qu’un bureau d’études travaille aussi sur la vidéosurveillance. Et que 40 caméras seront installées dans la ville.

Concernant l’armement, a question « a fait l’objet d’un exposé par Gérard Stcherbinine (NDLR : adjoint à la sécurité et ancien patron du commissariat de Verdun, absent du conseil lundi) ». S’en est suivi « un débat serein et apaisé ».

« Ça a été décidé à une très large majorité »

L’armement de la police municipale, pour le maire, « transcende les clivages politiques ». Et de citer Metz, ville de gauche, qui l’a armée et Nancy, ville UDI, qui s’y refuse.

Une volonté de l’actuelle équipe municipale donc qui fait suite aux récentes mesures de coordination entre la police municipale de Verdun et forces de sécurité de l’État en septembre 2014.

En janvier dernier, ont été également mises en place, suite à divers événements (braquage, lettres de menace…), des patrouilles communes avec la police nationale. « Pour des missions de prévention », précise le maire qui souligne qu’une police était armée et l’autre pas : « Il y a un problème de sécurisation ». Samuel Hazard qui rappelle aussi qu’il est le chef de la police municipale.

L’équipe actuelle a donc décidé récemment d’armer sa police. « Ça a été décidé à une très large majorité », précise le premier magistrat qui confie, hors conseil, qu’il y a eu « deux ou trois abstentions et une personne qui s’y est opposée ». L’équipement se composait jusqu’à d’un gilet pare-balles et d’un taser.

Actuellement, l’effectif de la police municipale est de sept policiers et « un huitième sera recruté. Ce sont d’excellents policiers municipaux » qui sont presque tous issus de la gendarmerie. « L’arme, en soi, ne doit pas servir. Qu’en cas de légitime défense », martèle le maire.

Pierre Régent pour l’opposition a expliqué qu’à « titre personnel, j’y suis favorable », mais que le débat « était assez important » et « qu’on aurait pu imaginer être associé au débat ». Le maire explique « que le sujet ne devait pas être évoqué ce soir ».

La réunion passée, Samuel Hazard explique qu’il souhaitait « qu’on échange avec l’ensemble de l’équipe ». Il assure aussi que cette question « fera l’objet d’une délibération même si c’est du pouvoir exclusif du maire ».

Quant à la date de la dotation en arme à feu, le maire estime qu’elle sera effective « début septembre ». Et qu’une formation spécifique sera forcément dispensée en lien avec le préfet et le sous-préfet.

Frédéric PLANCARD

http://www.estrepublicain.fr/edition-de-verdun/2015/05/19/verdun-arme-sa-police-municipal

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

sictameunsahutchinson |
fomacif |
uslive |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | cgtvilledemartiguescapm
| 100pour100chat
| starzia