Information, Revue de presse

Police municipal de Saix

Quand on a çà dans le sang, les jours fériés n’existent pas. Deux policiers, l’un national et l’autre municipal, alors qu’ils n’étaient pas en service, ont permis, par leur réactivité et leur sens du devoir, l’interpellation d’un délinquant qui était recherché depuis plusieurs semaines suite à son évasion.

C’était jeudi, jour de l’Ascension. Dans l’après-midi, un policier municipal de Saïx, qui a exercé à Castres, en visite chez son père dans la sous-préfecture tarnaise, croise dans le quartier de Briguiboul un individu dont le visage lui dit quelque chose. Il croit reconnaître un jeune homme, connu très défavorablement des services de police, et qu’il sait activement recherché. Il passe alors un coup de fil à un enquêteur de la brigade de sûreté urbaine du commissariat qu’il connaît très bien. Ce dernier, lui aussi en repos, lui confirme que l’individu, âgé de 17 ans, est recherché après s’être évadé fin février d’un centre éducatif fermé où il était placé après avoir commis plusieurs cambriolages sur Castres. Le policier municipal prend alors sa voiture et décide de suivre l’individu. Pendant que le policier national saute aussi dans sa voiture pour le rejoindre. Sur le trajet, il prévient ses collègues qui organise un dispositif pour interpeller l’individu. qui est repéré vers 18h30 dans le quartier de Laden en train de mettre des coups de pioche dans la porte du rez-de-chaussée d’une habitation ! A la vue des policiers qui l’encerclent, il prend la fuite. Pas très loin puisqu’il est intercepté grâce au dispositif mis en place. Le voleur va reconnaître la tentative de cambriolage au cours de sa garde à vue. Il devait être présenté hier soir au parquet pour sans doute être écroué.

Br. M.
La Dépêche – 116/05/2015

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

sictameunsahutchinson |
fomacif |
uslive |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | cgtvilledemartiguescapm
| 100pour100chat
| starzia