Revue de presse

Police municipale de Darnetal

Darnétal Police municipale : plus qu’un agent à Darnétal

Depuis l’agression subie il y a près d’un an par un des deux policiers municipaux de Darnétal, le binôme ne fonctionne plus qu’à un seul. Un casse-tête pour la municipalité.

09/03/2015 à 15:14 par Isabelle Villy

A Darnétal, la police municipale ne compte plus qu'un seul agent, sur un effectif... de deux ! (Photo d'illustration Fotolia)
A Darnétal, la police municipale ne compte plus qu’un seul agent, sur un effectif… de deux ! (Photo d’illustration Fotolia)

À Darnétal, on n’en est pas au point de la ville de Béziers, dont la campagne publicitaire a choqué de nombreuses personnes. Au lendemain des attentats qui ont endeuillé et meurtri le pays, en janvier 2015, la question d’armer tous les policiers municipaux est en effet revenue de manière accrue sur le devant de l’actualité. Pour autant ce « Désormais, la police municipale a un nouvel ami », slogan de la municipalité de Béziers, avec cette arme à feu sur de grandes affiches publicitaires, traduisant l’ami en question, a choqué.

Des gilets pare-balles attendus

Loin de cette polémique, la police municipale de Darnétal doit toutefois, elle aussi, gérer des problématiques de sécurité. Et elle attend d’ailleurs de toucher, dans un proche avenir, des gilets pare-balles.

C’est relativement cher mais les demandes de financement vont être faites, dans le cadre du Conseil local de sécurité et de prévention de la déliquance (CLSPD) », assure le maire Christian Lecerf.

Pour l’heure, la police municipale de la Ville n’est en effet armée que de tonfas (ndlr : sorte de matraques) et de bombes lacrymogènes : un gilet pare-balles constituera un équipement supplémentaire pour que les agents réalisent leurs missions en toute sécurité. A noter qu’en France, 82 % des 19 925 policiers municipaux qui œuvrent sur le territoire sont armés, au sens large. Ils ont à leur disposition une ou plusieurs armes : dans 80 % des cas, ils sont équipés de tonfas, une arme de catégorie D et dans 39 % des cas, ils disposent d’armes à feu.

Un effectif réduit à un policier

Toutefois, la Ville de Darnétal a, dans l’immédiat, un autre problème plus urgent à résoudre : l’effectif de la police municipale qui compte deux éléments est en effet réduit à un seul agent ! Et ce, depuis que l’un des membres du binôme a été agressé, il y a un an, à l’occasion de l’enlèvement d’une voiture en fourrière. Un événement si choquant que le policier municipal en question n’a toujours pas repris le travail. Dans ces conditions, difficile pour l’agent restant d’effectuer son travail dans des conditions correctes. « C’est vrai que le problème se pose et que la solution est compliquée. Le deuxième policier municipal ne souhaite pas reprendre à ce poste et nous ne pouvons pas, tant qu’aucune solution ne sera trouvée, recruter un deuxième agent », explique Christian Lecerf. C’est l’impasse donc, même si effectivement, la police nationale, de son côté, patrouille régulièrement et reste présente sur le terrain.

Darnétal, 76
http://www.bulletin-darnetal.fr/2015/03/09/police-municipale-plus-qu%E2%80%99un-agent-a-darnetal/

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

sictameunsahutchinson |
fomacif |
uslive |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | cgtvilledemartiguescapm
| 100pour100chat
| starzia