Communiqué de presse

Compte rendu de la reunion au ministère de l’interieur 04/03/2014

coordination

CFTC GIF

photo greve

UNE BONNE MOBILISATION  

Tout d’abord un GRAND MERCI aux collègues qui se sont déplacés pour manifester et à ceux qui ont participé à cette journée d’action (débrayage, fermeture des postes, ….).

Ce sont environ 2500 policiers municipaux (contrairement aux chiffres tronqués annoncés par les autorités), soit près de 14% de la profession, qui ont fait entendre à travers tout le pays, leur mécontentement. C’est un bon résultat, dont chacun peut être fier, compte tenu des tentatives de certains pour faire avorter   la mobilisation.

les autres syndicats qui se sont  liguée contre la défense du volet social ont échoué dans leur entreprise.

Cette journée d’action qui se veut la réponse à toute la profession qui nous a manifesté à maintes reprises son mécontentement, ne va pas rester sans lendemain.

Une délégation de la coordination syndicale nationale a été reçue au ministère de l’Intérieur. Le Ministre s’est fait excusé, du fait d’un agenda très chargé.

Notre entretien ne s’est malheureusement soldé par aucune proposition. Selon le ministère, la généralisation de l’ISF serait frappée d’inconstitutionnalité. Toutefois Le responsable de la DGCL nous a présenté des pistes de réflexion sur une éventuelle possibilité de création, d’un taux plancher de 20 % et d’un taux plafond, pour les agents  touchant déjà de cette indemnité de fonction . (il faut savoir qu’actuellement 2 % d’agent ne touche pas l’ISF, mais qu’il y a aussi 20 % des agents qui n’ont pas le taux maximum de 20 %).

Par ailleurs, le ministère serait prêt à ouvrir des négociations sur les conditions de contingentement de l’échelon exceptionnel pour les BCP.

Mais dans l’immédiat, le blocage sur l’ISF persiste, et malgré l’assurance qui nous a été transmise de l’intérêt que porte le Ministre pour la profession, il n’est pas envisagé de revenir sur l’arbitrage gouvernemental dans un proche délai, le gouvernement considérant que la revalorisation des grilles indiciaires pour 2014 et 2015 profitent déjà favorablement aux policiers municipaux.

Nous n’avons rien lâché sur nos positions concernant le social et nous avons également réaffirmé nos revendications concernant le volet technique (armement, accès aux fichiers…).

-la CFTC-Police municipale a demandé le passage très rapidement des équipements de protection individuelle à la commission des normes pour que ce matériel soit donné à l’ensemble des agents.

-la CFTC-Police municipale a demandé que les formations payantes du CNFPT soit intégrés au 1¨% formation des collectivités (1250 euros pour une formation continue obligatoire, 1750 euros pour une formation préalable à l’armement etc) Ces économies non négligeable pourraient être utilisé dans les revalorisation des traitements des agents (augmentation des IAT).

-la CFTC-Police municipale a demandé que les prochaines formations obligatoires pour les Tonfa et Baton télescopiques soient prise dans le cadre de la FCO et non  payante comme cela est prevue que ce soit pour les FPA ou recyclage, car les maires préféreront équiper les agents en matraque souple qui elles ne seront pas assujettit à une FPA

 

CFTC Police municipale             USPPM                        SNPM FO

Patrick CARRE                     Bernard VELLUTINI    Frederic FONCEL

 

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

sictameunsahutchinson |
fomacif |
uslive |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | cgtvilledemartiguescapm
| 100pour100chat
| starzia