Revue de presse

Police municipale de Chatellerault

Police avec Keolis contre les incivilités

03/02/2014 05:38

 

Jean-Pierre Abelin signe la convention avec Patrick Cozan, directeur des Tac et Laurence Rabussier, chargée des transports à l'agglo. - Jean-Pierre Abelin signe la convention avec Patrick Cozan, directeur des Tac et Laurence Rabussier, chargée des transports à l'agglo.

Jean-Pierre Abelin signe la convention avec Patrick Cozan, directeur des Tac et Laurence Rabussier, chargée des transports à l’agglo.

Police municipale de Chatellerault  dans Revue de presse empty

La sécurité, c’est l’affaire de tous et une affaire de partenariats. Après la convention de coopération passée entre la police municipale, créée il y a un an, et la police nationale, le maire et président de l’agglo, Jean-Pierre Abelin, vient d’en signer une nouvelle avec la société Keolis qui exploite les bus TAC (Transports de l’agglomération châtelleraudaise). (*)

«  Échanges d’informations et actions conjointes  »

Si à Châtellerault, la police municipale et Keolis s’associent, c’est pour « développer les échanges d’informations et les actions conjointes » sur le réseau des Tac et lutter plus efficacement contre la petite délinquance dans les domaines suivants : sécurisation aux abords et à bord des Tac, lutte contre les incivilités, contre l’alcoolisation excessive, contre les problématiques de circulation, d’encombrement et de stationnement des voies et arrêts empruntés par les bus et cars. Laurence Rabussier, vice-présidente des transports à l’agglo, cite l’exemple de l’ « aire d’échange » des bus (kiosque) où il y a une « forte fréquentation de personnes dont certaines ne prennent pas le bus et génèrent quelques incivilités, des bousculades ».
Pour Patrick Cozan, directeur des Tac, cette convention permet aussi de « clarifier le rôle de chacun », avec la présence visible de policiers municipaux dans les bus quand cela sera nécessaire.
Éric Locqueneux, le responsable de la police municipale, voit également d’un bon œil cette coopération.
Le maire a affirmé, par ailleurs, que la tentation des caméras dans les bus n’était pas d’actualité : « Il n’est pas question de mettre des caméras dans les bus. La situation n’est pas excessive comme à Poitiers. »

 

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

sictameunsahutchinson |
fomacif |
uslive |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | cgtvilledemartiguescapm
| 100pour100chat
| starzia