Information, Revue de presse

Police municipale de Côte-d’Or

Les polices municipales surveillent aussi votre vitesse

Notez cet article :

le 16/12/2013 à 05:07 | FREDERIC JOLY frederic.joly@lebienpublic.fr Vu 3446 fois

A Longvic, les jumelles équipent depuis deux ans la police municipale.  Photo DARIUS JF

A Longvic, les jumelles équipent depuis deux ans la police municipale. Photo DARIUS JF

Plusieurs communes du département ont fait le choix d’équiper leurs polices municipales de jumelles radar. Exemples à Longvic, Talant, et Marsannay-la-Côte.

du terrain, du terrain, du terrain. Pour la majorité des communes du département qui ont décidé d’équiper leurs polices municipales de jumelles radar, l’objectif est avant tout de répondre à des demandes de la population.

Même à Talant, commune peu accidentogène (mis à part le boulevard de Troyes) les policiers municipaux disposent de jumelles depuis 2004 et peuvent donc les utiliser à tout moment.

Vitesse ressentie, vitesse réelle

A Longvic, les jumelles sont arrivées il y a deux ans, après débat au conseil municipal et surtout après des remarques d’habitants lors de réunions publiques ou par courrier. Les contrôles de la “PM” se sont aussi accompagnés d’« un effort de pédagogie », comme l’indique le cabinet de madame le maire : « il a fallu notamment expliquer aux plus inquiets que la vitesse ressentie d’un véhicule, quand on le regarde passer, n’est pas forcément sa vitesse réelle ».

Les contrôles effectués ont tout de même abouti à plusieurs aménagements : pose de ralentisseurs, inversion de priorités, rétrécissements de chaussée…

A Marsannay-la-Côte, le maire Jean-François Gondellier a voulu dès son arrivée, en 2008, donner à la police municipale de nouvelles missions. En 2010, il l’a ainsi équipée de jumelles sur pied, utilisées régulièrement pour mener des contrôles-vitesse, notamment dans les secteurs où les automobilistes ont la pédale facile (route des Grands crus ou de Corcelles).

106 km/h à Marsannay

Les résultats sont là. Par exemple, fin novembre, à l’occasion d’un contrôle radar effectué en pleine après-midi dans le secteur de la route des Grands crus, la police municipale de Marsannay a intercepté un véhicule en grand excès de vitesse : 106 km/h dans une zone de circulation limitée à 50 km/h. Le permis de conduire du conducteur a été immédiatement retiré et le véhicule immobilisé. Jean-François Gondellier en profite pour rappeler que la gendarmerie locale et “sa” police municipale « pratiquent régulièrement des contrôles de vitesse sur la commune pour lutter contre la délinquance routière. » Une démarche de concert qui devrait encore s’affirmer dans les semaines et mois à venir.

http://www.bienpublic.com/actualite/2013/12/16/quand-les-polices-municipales-surveillent-aussi-votre-vitesse

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

sictameunsahutchinson |
fomacif |
uslive |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | cgtvilledemartiguescapm
| 100pour100chat
| starzia