Information

Police municipale du Val de Reuil

Délinquance sous objectifs Poste de police

municipale

 

Publié le 18/11/2013 à 08H00

VAL-DE-REUIL. La Ville, qui possède déjà vingt caméras de vidéovigilance, va en installer douze autres dans les semaines à venir. Une aide précieuse pour lutter contre la délinquance.

Des caméras vont être disposées notamment autour du gymnase Léo-Lagrange (photo d’illustration)

Des caméras vont être disposées notamment autour du gymnase Léo-Lagrange (photo d’illustration)

Val-de-Reuil is watching you. Dans les prochaines semaines, douze nouvelles caméras de vidéovigilance vont être installées dans la ville. Elles rejoindront les vingt autres déjà disposées : douze depuis 2010, huit supplémentaires en 2012.
La première salve a concerné « les écoles et les équipements publics », précise le maire, Marc-Antoine Jamet (PS). Puis la seconde s’est concentrée sur la Dalle, notamment autour de la place de l’Astrolabe. L’objectif étant de limiter les passages de gens malintentionnés. « Les caméras sont mises dans des quartiers où il y a des attroupements autour de produits illicites et alcoolisés. Leur but est dissuasif et préventif », ajoute le premier magistrat.
« Je n’ai jamais mégoté sur la sécurité »
Les douze nouvelles caméras vont être installées dans des quartiers qui n’en sont pas encore équipés : quartiers du Mail, des rives de l’Eure, Courtine, de la Grosse Borne et du lycée Marc-Bloch. Notamment autour du gymnase et du stade Léo-Lagrange, sur la voie de la Découverte, près de l’école Louise- Michel.
Le coût total de ces installations s’élève à 180 000 € TTC. La Ville a appris vendredi qu’elle avait obtenu les 49 320 € qu’elle a demandés pour la troisième tranche, dans le cadre du Fonds interministériel de la prévention de la délinquance.
Le stockage et le visionnage se font dans un lieu dédié, par la police municipale. Elle ne peut en aucun cas accéder à des images privées, prises dans des domiciles. Les images sont automatiquement brouillées.
La mairie prévoit à l’avenir d’installer encore de nouvelles caméras. « C’est une promesse de 2008 et elle a été faite assez vite et assez bien, souligne le maire. Je n’ai jamais mégoté sur la sécurité. »
Une délinquance en baisse
Et depuis leur installation, « les chiffres de la délinquance ont baissé », assure Marc-Antoine Jamet. « Sur la période 2008-2012, le chiffre de la délinquance a diminué de 30 % », précise la mairie.
« Cet outil nous aide beaucoup, il nous a nous a déjà permis d’identifier des personnes », indique le commandant Alain Vernoy, du commissariat de police Louviers/Val-de-Reuil. L’officier souligne « le très bon partenariat avec la police municipale ». Car la police nationale n’a pas la main sur les images mais les visionne dans un local dédié.
« Ça a également permis d’assainir l’économie souterraine », conclue le commandant. Des résultats encourageants.
Violaine Gargala
La police municipale de Val-de-Reuil est actuellement installée passage des Turbulents. Mais elle va prochainement déménager.
D’ici le mois de mars, elle devrait occuper de nouveaux locaux situés place aux Jeunes, sur la Dalle. Les actuels ne comportent que deux pièces. Là, les vidéos seront abritées dans une pièce fermée et ne seront accessibles qu’aux policiers chargés de les visionner. Il y aura aussi des vestiaires et des douches.
La police municipale de Val-de-Reuil compte neuf agents et un nouveau sera recruté à plein-temps à compter du 1er décembre. Il y a dix ans, ils étaient six fonctionnaires dans ce service.

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

sictameunsahutchinson |
fomacif |
uslive |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | cgtvilledemartiguescapm
| 100pour100chat
| starzia