Non classé

Police municipale de Pont audemer

Les forces de l’ordre signent une convention à Pont-Audemer

Publié le 09/10/2013 à 08H00

Sécurité. Les services de police et de gendarmerie de Pont-Audemer travaillent main dans la main avec la municipalité pour assurer la tranquillité des habitants. Détails.

Gendarmerie et police municipale ont renouvellé leur coopération pour être le plus efficient possible face à la délinquance (photos d’illustration)

Gendarmerie et police municipale ont renouvellé leur coopération pour être le plus efficient possible face à la délinquance (photos d’illustration)

Alors qu’elle vient tout juste de prendre le commandement de la brigade de gendarmerie de Pont-Audemer, Rose-Anne Vaillant a signé vendredi, avec son homologue Jacky Brailly, chef de la police municipale, une 18e convention avec la municipalité.
Un geste qui traduit une belle complémentarité entre les deux services, avec l’objectif commun de maintenir un climat de sérénité et d’ordre.
« La sécurité et la tranquillité participent, autant que le logement, au confort de vie de nos concitoyens. Pont-Audemer se veut bien sûr une ville apaisée, affirme Michel Leroux, maire de Pont-Audemer, avant de signer, tout comme le préfet, les documents officiels. Pour mener à bien ce défi, les services municipaux chargés du maintien de l’ordre doivent conserver des relations de proximité avec la population. Ainsi, bien des problèmes peuvent être anticipés et réglés avant qu’ils ne dégénèrent ».
Une mission fondamentale
Si, dans l’ensemble, « il fait bon vivre à Pont-Audemer », Michel Leroux a reconnu que des faits divers assez exceptionnels ont récemment fait l’actualité. Il fait allusion au braquage de la Poste, au printemps, puis à celui de deux commerces, notamment une bijouterie.
« La population a bien sûr été choquée par ces événements auxquels elle n’était pas habituée, constate l’élu. Après débat en conseil municipal, le travail en équipe avec la police et la gendarmerie est apparu comme une nécessité pour apporter des réponses aux habitants et les rassurer. Pour faciliter la résolution de certains faits divers, on s’orienterait, dans les rues commerçantes, vers la mise en place de caméras de surveillance, à l’image de celles qui sont déjà utilisées dans des espaces fréquentés. Ces caméras ne portent en aucun cas atteinte aux libertés individuelles. »
Ainsi, malgré une tendance à la baisse pour la délinquance, la lutte contre les cambriolages reste la mission première de la police et de la gendarmerie.
Les deux services s’engagent notamment, à travers cette convention, à utiliser de façon optimale les moyens mis à leur disposition, notamment en termes de patrouilles, de secteurs et d’horaires.
Rose-Anne Vaillant, Jacky Brailly et leurs équipes ont donc du pain sur la planche, mais le jeu en vaut bien la chandelle.

http://www.paris-normandie.fr/article/pont-audemer/les-forces-de-l%E2%80%99ordre-signent-une-convention-a-pont-audemer

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

sictameunsahutchinson |
fomacif |
uslive |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | cgtvilledemartiguescapm
| 100pour100chat
| starzia