Revue de presse, violence contre les APM

Police municipale de Compiegne

Compiègne : un policier municipal renversé lors d’un rodéo

Dimanche soir, un motard a percuté l’agent qui voulait l’interpeller à Compiègne. Le suspect a été arrêté et placé en garde à vue.

Stéphanie Hancq | Publié le 11.06.2013, 05h19

<br />
Compiègne, hier. C’est à l’angle de la rue Carnot et de la rue des Réservoirs que le jeune motard a percuté un policier municipal qui tentait de l’interpeller pour mettre fin à un rodéo dans ce quartier résidentiel. </p>
<p> » width= »640″ height= »280″ /></p>
<div class=

Compiègne, hier. C’est à l’angle de la rue Carnot et de la rue des Réservoirs que le jeune motard a percuté un policier municipal qui tentait de l’interpeller pour mettre fin à un rodéo dans ce quartier résidentiel. | (LP/S.H.)

«Je n’ai pas de mots assez durs pour qualifier ce qui s’est passé hier soir (NDLR : dimanche soir) », ne décolère pas Eric Verrier, adjoint à la sécurité à la mairie de Compiègne. Vers 18h30, l’un des policiers municipaux de Compiègne a été renversé rue Carnot par un motard d’une vingtaine d’années.

« Une est en pour déterminer les circonstances exactes des événements », assure le procureur de la République, Ulrika Delaunay-Weyss. Le jeune homme, originaire de la cité impériale, est en train d’effectuer des rodéos, lorsqu’une patrouille de la police municipale l’aperçoit. Voulant mettre fin à ce comportement dangereux sur la voie publique, les policiers lui font alors signe de s’arrêter. Mais si le pilote de cette Kawasaki de cross ralentit dans un premier temps, laissant à penser qu’il va s’arrêter, il réaccélère ensuite brutalement en direction des deux policiers descendus de leur véhicule.

L’un d’eux, âgé de 33 ans et résidant à Léglantiers, est alors renversé et blessé aux jambes. Tombé également de son deux-roues quelques mètres plus loin, le jeune Compiégnois tente alors de prendre la fuite à pied. Mais le deuxième agent municipal le poursuit avant de l’interpeller. Son collègue, souffrant de multiples plaies aux jambes et aux mains, a quant à lui été transporté aux urgences du centre hospitalier de Compiègne.

« Le policier a cinq jours d’incapacité totale de travail, mais il va bien », rassure l’élu. Placé en garde à vue, l’auteur présumé des faits devrait passer en comparution immédiate jeudi prochain. « Pour le moment, l’enquête n’est pas terminée et la garde à vue du suspect devrait être prolongée », rappelle Ulrika Delaunay-Weyss. Pour Eric Verrier, les événements de dimanche soir « montrent toutes les difficultés du métier de la police municipale et nationale sur le terrain, où le climat devient de plus en plus difficile. On voit bien là aussi toute la dangerosité des rodéos », estime encore l’élu. Le retour sur le terrain de brigade anticriminalité trouve une nouvelle justification. Les rodéos se déplacent des quartiers sensibles aux quartiers résidentiels. Un phénomène nouveau.

http://www.leparisien.fr/oise-60/un-policier-municipal-renverse-lors-d-un-rodeo-11-06-2013-2885779.php

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

sictameunsahutchinson |
fomacif |
uslive |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | cgtvilledemartiguescapm
| 100pour100chat
| starzia