Information, Revue de presse

Attention danger pour les policiers municipaux

SONDAGE

Les Français plébiscitent la sécurité privée et la vidéosurveillance

Attention danger pour les policiers municipaux  dans Information© Fotolia

Par H. Jouanneau

Publié le 25/03/2013

Selon un sondage BVA rendu publique le 25 mars, 53% des personnes interrogées se disent favorables à ce que des missions de surveillance dans les centres villes soient confiées à des agents de sécurité privée. Mais 72% s’opposent à leur armement. Le sondage montre par ailleurs que 75% seraient aujourd’hui favorables au développement de la vidéosurveillance dans l’espace public.

La sécurité privée aurait-elle le vent en poupe ? Selon un sondage BVA réalisé en février 2013 pour l’Agora des directeurs de la sécurité et rendu publique le 25 mars, 53% des Français déclarent être favorables à ce que des missions de surveillance dans les centres villes soient confiées à des agents de sécurité privée. Un souhait prédominant chez les femmes (58% contre 46% chez les hommes), les CSP – (59% contre 42% des CSP +) et les habitants de province (53% contre 47% des habitants d’Ile-de-France). Le sondage montre en revanche que 72% des personnes interrogées s’opposent à l’armement des agents de sécurité privée.

Une préoccupation issue des commerçants – « Une majorité de français est favorable à la présence d’agents de sécurité dans les centres villes ce qui rejoint la volonté de bons nombres de commerçants, pour qui c’est souhait de longue date », explique Dominique Fantini coprésident de l’Agora des directeurs de la Sécurité, dans un communiqué diffusé à cette occasion. « La délinquance quotidienne, pudiquement appelée « incivilités » sévit notamment dans les entreprises retail. C’est un phénomène compliqué à gérer qui nécessite à la fois une approche RH et une approche sécuritaire. Un commerce en centre-ville doit être suffisamment équipé en termes de sécurité et la présence d’un agent de sécurité tout comme un système de vidéo protection dans le commerce, les réserves et les dépendances constitue des outils de prévention des agressions » conclut Dominique Fantini.

La vidéosurveillance, de plus en plus acceptée – De la même manière, le sondage BVA montre que 75% Français sont très favorables au développement de la vidéo-protection dans les centres villes, dans les transports et dans les lieux publics. Particulièrement les CSP- (77% contre 67% parmi les CSP+). Des résultats qui s’inscrivent dans le prolongement d’un sondage Ipsos réalisé en 2008, au moment du lancement d’un plan national d’équipement en vidéosurveillance, qui montraient que 71% des personnes interrogées se disaient « favorables » à la présence de caméras dans les lieux publics, contre 28% de « défavorables ».

http://www.lagazettedescommunes.com/160366/les-francais-plebiscitent-la-securite-privee-et-la-videosurveillance/?utm_source=quotidien&utm_medium=Email&utm_campaign=26-03-2013-quotidien

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

sictameunsahutchinson |
fomacif |
uslive |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | cgtvilledemartiguescapm
| 100pour100chat
| starzia