Non classé

Police municipale d’AUXERRE

18/12/12 – 06h00 source http://www.lyonne.fr/yonne/actualite/pays/auxerrois/auxerre/2012/12/18/des-incivilites-ont-pousse-la-communaute-la-ville-et-auxerrois-mobilites-a-prendre-des-mesures-1377969.html

Des incivilités ont poussé la Communauté, la Ville et Auxerrois

Mobilités à prendre des mesures

Les policiers municipaux vont venir régulièrement prêter main-forte aux conducteurs des transports urbains auxerrois, notamment sur la ligne qui traverse le quartier Sainte-Genevève. - auxerre Les policiers municipaux vont venir régulièrement prêter main-forte aux conducteurs des transports urbains auxerrois, notamment sur la ligne qui traverse le quartier Sainte-Genevève. – auxerre

Comme en 2002 et 2009, les policiers municipaux empruntent de nouveau les transports en commun auxerrois. Objectif : faire cesser les incivilités.

Des jets de projectiles essuyés fin novembre par les bus de la ligne 2 (Les Clairions-Place Achille Ribain, via Sainte-Geneviève), des incivilités qui se répètent et le stationnement sauvage devant les arrêts ont servi de prétextes au renouvellement de la convention entre la Ville, la Communauté de l’Auxerrois et Auxerrois Mobilités pour que la police municipale vienne régulièrement faire acte de présence dans les transports urbains.

« L’objectif reste de dissuader les éléments perturbateurs qui dérangent les chauffeurs et les autres usagers. Cela doit permettre de rassurer tout le monde », souligne Philippe Aussavy, adjoint au maire d’Auxerre, délégué à la sécurité et à la prévention de la délinquance. « Tout en montrant aux gens de l’extérieur, comme le petit groupe d’adolescents qui s’est adonné à des jets de cailloux il y a quelques semaines dans la rue Fragonard, que la police est présente, qu’elle veille. »

Lutter contre
le stationnement sauvage
et les incivilitésCes épisodes de jets de pierre sur les bus n’ont pas causé de dégâts et n’ont pas fait de victime. Cependant, la ligne 2 avait dû être déviée à plusieurs reprises. « Ça n’a pas duré longtemps et aujourd’hui, il n’y a plus aucun problème », a insisté Jean-François Buisson, directeur d’Auxerrois Mobilités.

La police municipale va donc réaffirmer sa mission, notamment du côté de Sainte-Geneviève ou de Rive droite, de manière complètement aléatoire, parfois en empruntant le bus en tenue, parfois en suivant la ligne en voiture.

« Cette convention et ces actions des policiers municipaux existent depuis le début des années 2000, précise Alain Staub, vice-président de la Communauté de l’Auxerrois, en charge des transports. Il s’agit d’une réactualisation qui va, au-delà de la lutte contre les perturbations éventuelles, permettre de faire remonter des informations sur la vie des transports urbains. »

Et cette vie est parfois rendue compliquée par le stationnement intempestif. Un autre enjeu pour les policiers municipaux qui pourraient être amenés à verbaliser les véhicules gênants garés sur les arrêts.

« Sur les arrêts de bus, bien qu’ils soient de moins en moins nombreux, des véhicules n’hésitent pas à stationner, a expliqué Jean-François Buisson. Le conducteur du bus ne peut donc pas se garer correctement. Il est obligé de faire descendre les usagers loin de l’arrêt et cela peut être dangereux. » Le directeur souhaite donc que des mesures soient prises : « Si nous pouvons verbaliser à l’intérieur des bus, nous ne pouvons rien faire contre ce qu’il se passe à l’extérieur. Les policiers municipaux vont pouvoir nous aider. »

Les accords signés entre les différents partenaires précisent d’ailleurs que toute intervention fera l’objet d’une remontée d’information immédiate auprès du service d’exploitation d’Auxerrois Mobilités.

Des réunions semestrielles se tiendront entre les différentes parties pour faire le point sur les actions menées sur le terrain par la police municipale.

Émilie Zaugg
emilie.zaugg@centrefrance.com

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

sictameunsahutchinson |
fomacif |
uslive |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | cgtvilledemartiguescapm
| 100pour100chat
| starzia