Non classé

POLICE MUNICIPALE DE BERGERAC

Tribunal de Bergerac : il molestait les policiers, il a été écroué

Le prévenu a été écroué. Il était poursuivi pour rébellion, outrage et menaces de mort adressées à agents de police municipale

Photo d'illustration

Photo d’illustration (PHOTOPQR/OUEST FRANCE THIERRY CREUX)

Un homme de trente-neuf ans était jugé hier en comparution immédiate devant le Tribunal de Grande Instance de Bergerac. Il était poursuivi pour rébellion, outrage et menaces de mort adressées à agents de police municipale dans le cadre de leurs fonctions et pour outrage à l’encontre d’un représentant du Ministère public. Les faits avaient eu lieu la veille, quand la police municipale contrôlait un petit groupe de personnes assis dans la rue en fin d’après-midi. Le prévenu, soupçonné de consommer de l’alcool sur la voie publique, avait très violemment réagi, s’était débattu et avait refusé de suivre les agents municipaux.

De nombreux antécédents

Le Parquet a évoqué les nombreux antécédents du prévenu, parlant de « réitération » ainsi que de problèmes avec l’alcool. Il a insisté sur « cette faute de trop » et « des infractions caractérisées ». La partie civile, constituée des cinq policiers municipaux ayant subi le préjudice, a demandé des dommages et intérêts, soulignant « des faits particulièrement désagréables ».

La défense a présenté les conditions de contrôle puis d’interpellation de l’homme par les agents municipaux comme assez floues, étant seulement en état d’ébriété sur la voie publique. Elle a aussi remis en question la validité de l’arrêté municipal ayant conduit à son interpellation voté en 28 juin dernier et qui interdisait la consommation d’alcool sur la voie publique.

Six mois de prison ferme

Le prévenu a prétexté une ancienne altercation avec la police municipale et a soutenu « ne plus se souvenir de rien ». Finalement, le Tribunal l’a reconnu coupable des quatre chefs d’accusation et condamné à 1 an de prison dont 6 mois avec sursis assortis d’une mise à l’épreuve, l’a obligé de suivre des soins et l’a interdit de fréquenter les débits de boissons. Les victimes ont été indemnisées. Le prévenu a été incarcéré dès le jugement rendu.

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

sictameunsahutchinson |
fomacif |
uslive |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | cgtvilledemartiguescapm
| 100pour100chat
| starzia