Non classé

POLICE MUNICIPALE DE VERNON

Vernon : la police changera de toit

Publié le mardi 29 mai 2012 à 07H12

AMENAGEMENT.Installés depuis plus de dix ans à la maison du Temps jadis, la police municipale et les agents de surveillance de la voie publique seront logés au Grévarin.

Ce n'est pas cet été mais au printemps 2013 que la police municipale quittera le « Temps jadis » pour le Grévarin

Ce n’est pas cet été mais au printemps 2013 que la police municipale quittera le « Temps jadis » pour le Grévarin

Prévu à l’origine pour le mois de juin, l’emménagement effectif de la police municipale au Grévarin n’est pas encore pour tout de suite. Un retard que ne nie pas le maire de Vernon, Philippe Nguyen Thanh. « Les services sont en ce moment très occupés avec les travaux en bords de Seine, l’aménagement des places en centre-ville et surtout la création de la pépinière d’entreprises à l’ancienne école des Fontenelles », justifie-t-il.

200 000 € pour remettre les locaux à neuf et aux normes
Relégué pour l’instant au second plan, le déplacement de la police municipale n’a pas disparu des écrans radars de la Ville pour autant. Il faut dire que l’actuel bureau, coincé au dernier étage de la maison du Temps jadis, n’est vraiment pas fonctionnel et accessible au public. Les personnes âgées ou celles à mobilité réduite ne peuvent pas gravir l’escalier escarpé et entortillé.
Pour les dix policiers municipaux et les six agents de surveillance de la voie publique qui occupent cet espace, les conditions de travail sont loin d’apporter satisfaction. C’est pourquoi le rez-de-chausée de l’annexe du gymnase du Grévarin va faire l’objet de travaux de rénovation, menés en régie municipale. Et ce ne sera pas du luxe : les locaux sont vétustes et l’isolation laisse à désirer. « Un dossier de marché public est en cours de montage, pour avoir une entreprise qui réaliserait des travaux de désamiantage des sols en juillet-août », annonce Jean-Luc Lecomte, l’adjoint à l’urbanisme. Le chantier devrait débuter en septembre et durer six mois. C’est-à-dire jusqu’au printemps 2013. Comme elle l’a laissé entendre l’hiver dernier, la municipalité va débloquer 200 000 € pour les remettre à neuf et aux normes d’accessibilité. Les policiers municipaux disposeront au total de 186 m².
Après le départ du service de la police municipale, la maison du Temps jadis ne sera pas une coquille vide. La salle de vidéosurveillance, d’où parviennent les images des caméras installées en ville, ne sera pas déménagée. Le fait de déplacer cet imposant matériel et tous les réseaux de fibre optique aurait coûté trop cher. En revanche, l’office de tourisme des portes de l’Eure (ou son antenne, cela dépendra des discussions au sein de la communauté d’agglomération) restera dans son espace au rez-de-chaussée. En attendant, difficile de savoir ce qu’il adviendra de l’étage, puisqu’aucun service de la mairie accueillant du public ne peut y être installé.

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

sictameunsahutchinson |
fomacif |
uslive |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | cgtvilledemartiguescapm
| 100pour100chat
| starzia